Road Trip: Plakias, Preveli et Spili en Créte

View of Preveli beach as we descend
View of Preveli beach as we descend

This post is also available in: Anglais

Le premier jour de notre road trip dans le sud de la Crète fut vraiment génial. Nous avons eu le temps de visiter le site archéologique de Phaistos, Matala cataloguée comme la ville des « hippies » et Agios Pavlos un petit village en bord de mer possédant une atmosphère très relaxante et des plages incroyables.

Le deuxième jour, nous avons pris la direction de Plakias, une station balnéaire du sud de Rethymnon. Plakias est vraiment un lieu très touristique, pas surdimensionnée mais proposant une grande variété de restaurants, de boutiques et de bars.

Nous avions décidé de nous lancer dans une activité un peu originale pour la journée: de l’équitation à Alianthos, dans un centre équestre crétois. C’était la deuxième fois de ma vie que je montais à cheval. Mon baptême équestre avait eu lieu aux Bahamas et je m’étais dit qu’il faudrait que je recommence cette expérience un jour. Pour mon copain en revanche, c’était la première fois.

Me and my lovely horse
Me and my lovely horse

Nous nous sommes présentés à l’heure pour notre leçon. Nous avons rencontré nos professeurs puis on nous a enseigné quelques rudiments de base et quelques consignes de sécurité. Après quelques tours en manège, nous sommes enfin partis pour une heure de promenade à travers les plages et les oliveraies. Pour nous, ce fut vraiment une expérience merveilleuse, surtout dès que nous avons été un peu plus à l’aise sur nos selles c’est à dire dès les deux-trois premières minutes écoulées.

Horseback riding at Damnioni beach Crete
Horseback riding at Damnioni beach Crete

L’étape suivante de la journée se situait au célèbre monastère de Preveli. Celui-ci possède une histoire particulièrement riche en raison du rôle majeur qu’il a joué durant l’occupation ottomane et pendant la Seconde Guerre Mondiale. Il servit de refuge à un grand nombre d’alliés contre les Allemands. D’ailleurs, de nombreuses plaques de marbres sont exposées. Ce sont des gages de remerciements envoyés par des soldats de Nouvelle-Zealande et d’Australie et qui ont eu la vie sauve

The lower monastery at Preveli

The lower monastery at Preveli

Juste avant la visite, je venais de terminer un livre merveilleux de Leah Fleming apppelé « la jeune fille sous l’olivier » et qui raconte l’histoire d’une jeune anglaise qui arrive à Athènes au moment où la guerre éclate et devient infirmière à la Croix-Rouge. Elle se retrouve alors en Crète pour soigner de nombreux blesses. Ce livre raconte merveilleusement bien l’histoire de la Crète durant la Seconde Guerre Mondiale et de la bataille de Crète.

the abandoned (kato) Preveli Monastery
the abandoned (kato) Preveli Monastery

Le monastère se compose de deux bâtiments importants: La partie basse (Kato) de Saint-Jean Baptiste qui est à l’abandon mais possède un petit musée, et la partie arrière (Piso) de Saint-Jean le Théologien qui est toujours en activité. C’est dans cette partie qu’on peut visiter un musée un peu plus important possédant une grande collection d’icônes, d’habits sacerdotaux et divers objets destinés à la liturgie.

The monk's cells at the rear Preveli Monastery
The monk’s cells at the rear Preveli Monastery

Lorsque l’on s’approche de la zone, on aperçoit un vieux pont de pierre qui enjambe une petite rivière. Juste à côté, il y a une très belle taverne. En continuant la route, on tombe sur le premier monastère (Kato), puis un peu plus loin en amont , sur le second (Piso)

Inside the Rear (Piso) Monastery of Preveli
Inside the Rear (Piso) Monastery of Preveli
stone bridge at Preveli
stone bridge at Preveli

Mis à part les monastères, la région est aussi réputée pour ses plages. La plage de Preveli est l’une des plus populaires dans le sud de la Crète. Au bout de cette plage de sable blanc et d’eau cristalline, on peut admirer la gorge Kourtaliotiko et l’estuaire Megas Potamos. Il existe deux moyens d’accéder à cette plage. Un peu avant le second monastère, vous verrez un panneau qui vous mènera à un grand parking où vous pourrez laisser votre voiture (moyennant une petite taxe de 2, 50 €). De là, vous pourrez emprunter une petite descente qui mène à la plage. Cela devrait vous prendre environ de 15 à 20 minutes, mais soyez sûrs que la vue de la plage récompensera largement votre effort. C’est très facile de descender, un peu moins de remonter.

View of Preveli beach as we descend
View of Preveli beach as we descend

La seconde manière est beaucoup plus facile. Il s’agit de prendre un bateau depuis Agia Galini ou Plakias mais par contre vous n’aurez pas une aussi belle vue. La plage n’est pas particulièrement aménagée mais on y trouve un petit bar de plage qui sert des déjeuners et des rafraichissements. Derrière la plage, à côté de la rivière, il y a une forêt de palmiers dans laquelle vous pouvez faire une balade. Vous pouvez aussi vous baigner dans la rivière. Toutefois, l’eau est un peu froide.

Preveli beach
Preveli beach

Ce fut ma première baignade de l’été mais il faisait tellement froid à la fin de ce mois de mai que je suis ressortie complètement gelé. Pourtant, au même moment, plein de gens étaient en train de se baigner dans la mer. Avant de retourner à la voiture, nous avons traversé la rivière et fait un petit tour dans la forêt de palmiers.

at the Preveli beach forest
at the Preveli beach forest

Notre dernière étape de la journée était le village de montagne Spili; c’est un petit village pittoresque avec une vue imprenable sur la mer et la vallée. La place du village est magnifique et possède une fontaine de caractère avec des têtes de lion. Sur la route principale on trouve une très belle taverne appelée Kostas. Maria y sert de la cuisine traditionnelle grecque sous un porche très fleuri. Si vous ne voulez pas manger, prenez au moins un café sur cette place car cela vaut vraiment le coup.

Spili lion fountains
Spili lion fountains

 

Le soleil avait commencé à décliner lorsque nous avons rejoint notre hôtel situé à Agios Pavlos. Ce fut encore une journée magnifique mais il fallait absolument qu’on se repose car il était prévu sur notre programme, que nous passerions le troisième jour à Argiroupoli , célèbre pour ses sources et dans la ville de Rethymnon

 

1 Comment

  • Merci pour le récit de vos voyages. Nous cherchions à savoir ce qu’il y avait à faire autour de Matala pour un premier voyage en Crète. Nous sommes tombés sur votre blog. C’est raconté avec tellement de détails et d’enthousiasme que cela donne envie de tout faire. D’ailleurs nous sommes déjà beaucoup baladé au fil de vos pages… Nous verrons! Il va falloir satisfaire tout le monde (nous sommes 9): les plagistes, les randonneurs et les accros d’archéo. Merci!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.