2 Jours à Hô Chi Minh-ville, Itinéraire complet pour Ho Chi Minh-ville au Vietnam

This post is also available in: Anglais

Vous avez prévu de venir passer deux jours à Hô Chi Minh-ville, au Vietnam et vous réfléchissez à la manière d’en voir le plus possible ? Il y a tant à faire sur place et dans les environs. Ce programme de deux jours vous aidera à tirer le meilleur parti de votre séjour à Ho Chi Minh-Ville. 

Hô Chi Minh-Ville, également connue sous son ancienne appellation Saïgon, est la ville la plus peuplée du Vietnam et l’ancienne capitale du sud-Vietnam (la république du Vietnam). Hô Chi Minh-Ville tient son nom d’Ho Chi Minh, le premier dirigeant du Vietnam nord, qui a opté pour ce nom au cours de sa carrière. Auparavant, la ville, en tant que ville commerciale sous l’empire Khmer, s’appelait Prey Nokor, puis plus tard Gia Dinh lorsqu’elle est devenue vietnamienne. Sous l’égide française, elle a été rebaptisée Sai Gon, et par la suite anglicisée en Saïgon ce qui fait toujours référence au centre-ville. Ce n’est qu’après la fin de la guerre du Vietnam 1955-1975 que le nom d’Hô Chi Minh-Ville a été attribué à la ville.

En 1862, à la suite du Traité de Saïgon, la ville a connu un afflux de colons français et de fait d’architecture occidentale française qui subsiste encore aujourd’hui. Dans les années cinquante, alors que les Nord-vietnamiens, également appelés Viets Minh, obtiennent l’indépendance et le contrôle de la moitié nord du pays, le sud Vietnam est un état capitaliste et anticommuniste. Les États-Unis se rangent du côté de ces derniers durant la guerre du Vietnam, tandis que le nord obtient l’aide de l’union Soviétique et de la Chine. En 1975, la chute de Saïgon, un évènement connu de tous dans le monde occidental, marque la fin de la guerre. Sept mille Américains et sud Vietnamiens sont évacués par hélicoptère lors de l’évacuation finale baptisée Operation Frequent Wind. À ce jour, il s’agit de la plus grande évacuation par hélicoptère de l’histoire de l’humanité.

En 2004, United Airlines a effectué son premier vol de retour au Vietnam depuis 1975. Aujourd’hui Hô Chi Minh-Ville est un lieu vibrant et animé dont l’histoire est à la fois ancienne et moderne. Quand on évoque le nom de Saïgon, on pense invariablement à la guerre du Vietnam.

Avertissement: cet article contient des liens affiliés. Cela signifie que si vous cliquez sur l’un d’eux, et que vous achetez par ce biais un article ou un service, je percevrais une petite commission.

La meilleure saison pour visiter Hô Chi Minh-Ville

Le Vietnam est un pays d’Asie du Sud au climat tropical. La température moyenne à Ho Chi Minh est de 27 degrés Celsius (81 degrés Fahrenheit) et les précipitations moyennes de 1560 mm. Les mois les plus pluvieux vont de mai à octobre et par voie de conséquence la saison sèche se situe de décembre à Avril ; c’est la meilleure époque pour visiter Hô Chi Minh-Ville. Février et mars sont les mois les moins pluvieux avec moins de 10 mm par mois.

Comment aller ou revenir de l’aéroport

L’aéroport international Tan Son Nhat, qui, avec plus de 38 millions de passagers en 2018, est le plus fréquenté du pays, se trouve dans le centre-ville. Actuellement, il n’existe qu’un seul mode de transport en commun pour se rendre ou de revenir de l’aéroport : les bus publics. Ceux-ci partent d’un arrêt situé à l’extérieur du terminal international. La toute nouvelle ligne de métro Hô Chi Minh-Ville Metro line devrait inclure une station vers l’aéroport, mais comme le système de métro n’est pas encore terminé, on ne sait pas si cette station sera une réalité dans un futur proche.

Une voiture particulière avec chauffeur est l’un des moyens les plus pratiques pour rejoindre la ville bien que l’aéroport soit également desservi par les chauffeurs de taxi de la ville.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations et pour réserver votre transfert de l’aéroport d’Ho Chi Minh au centre-ville. 

2 Jours à Hô Chi Minh-ville, Vietnam – Un programme complet

2 Jours à Hô Chi Minh-ville: Première journée

L’hôtel de ville d’Hô Chi Minh-Ville

L’hôtel de ville d’Hô Chi Minh-Ville a été construit au début des années 1900, durant l’époque de la colonisation française au Vietnam et sur le modèle de l’hôtel de ville de Paris. En 1975, il a été rebaptisé bâtiment du Comité populaire de Saïgon. Il est situé à l’une des extrémités de la promenade Nguyen Hue. Une gigantesque statue d’Hô Chi Minh se dresse devant les jardins. En soirée, le bâtiment est éclairé par des LED, ce qui en fait l’une des plus belles pièces d’architecture de toute la ville.

Le palais de la Réunification

Le Palais de la réunification, qui a été la résidence et le lieu de travail du général Ngo Dinh Diem, constitue l’un des sites incontournables de la ville. On peut y admirer des jardins luxuriants, des salles secrètes, des meubles anciens et un bunker de commandement. En 1975, il est entré dans l’histoire car c’est ici qu’a pris fin la guerre du Vietnam. Aujourd’hui, il semble figé dans le temps avec les chars d’assaut et une grande partie du mobilier et du décor de l’époque toujours en place.

La poste centrale de Saïgon

Le bureau de poste principal de Saïgon est l’un des plus beaux bâtiments de la ville. Construit vers la fin des années 1880, il symbolise un saut dans le passé à l’époque coloniale française et les gens qui entrent ici peuvent parfois avoir l’impression d’être transportés dans une gare européenne du 20ème siècle.

Saigon Central Post Office

La façade extérieure de style colonial est ornée de fenêtres anse de panier encadrées par des volets. Mais c’est l’intérieur qui en jette vraiment : un haut plafond voûté agrémenté de petites coupoles et d’une charpente métallique en soutien. Le bureau de poste propose bien entendu tous les services qu’on est en droit d’y attendre mais le plus célèbre est ce vieux scribe de 89 ans qui écrit manuellement les lettres de tous ceux qui pour une raison ou une autre ne peuvent pas écrire eux-mêmes (ou ne savent pas rédiger couramment), et traduit des lettres en français ou en anglais.

La cathédrale Notre Dame de Saïgon

La cathédrale Notre-Dame de Saïgon est le centre de la foi pour les 6.2 millions de catholiques que compte le pays. Elle a été construite dans les années 1860 par les colons français et reconstruite entre 1877 et 1880 pour être une réplique de Notre-Dame de Paris. Les matériaux qui la composent ont été expédiés depuis la France. En 2005, la statue de la Vierge Marie qui se dresse à l’extérieur du bâtiment aurait versé une larme, mais cette information n’a jamais été confirmée par l’Eglise.

Le musée des vestiges de guerre

Anciennement Musée des crimes de guerre chinois et américain, le musée des vestiges de la guerre est l’un des musées les plus fréquentés de la ville et principalement auprès des touristes occidentaux. Ce musée a ouvert ses portes à la fin de la guerre avec un fort penchant antiaméricain – Il s’appelait alors la maison des expositions des États-Unis  et des crimes de marionnettes. C’est en 1990 qu’il a été rebaptisé, lorsque les États-Unis et le Vietnam ont normalisé leurs relations et que les sanctions ont été levées.

Parmi les objets les plus impressionnants, on peut citer l’hélicoptère américain Huey, le char M48 Patton, et l’avion de chasse F-5A. Les Américains reconnaîtront le Huey d’après les images de la guerre – c’est l’hélicoptère qui transportait les soldats dans les zones de combat. Les différentes expositions à l’intérieur comprennent des photographies représentant des corps et des familles en deuil, des récits de protestations mondiales, des chambres de tortures et bien plus encore.

Le marché Ben Thanh

Ben Thanh Market - 2 days in Ho Chi Minh

Le marché Ben Thanh est un grand marché situé en plein centre du district 1, au cœur de Saïgon. C’est l’endroit idéal pour faire le plein d’artisanat local et de souvenirs incluant de l’art vietnamien. On y trouve aussi des centaines d’étals proposant des plats bon marché. En soirée, les restaurants des alentours ouvrent leurs portes et le quartier se transforme alors en marché nocturne animé, rempli de bonne nourriture et d’arômes alléchants.

La pagode Vĩnh Nghiêm

Vĩnh Nghiêm Pagoda - Ho Chi minh itinerary

La pagode Vĩnh Nghiêm, le centre des croyances bouddhiste, fusionne la culture japonaise avec l’architecture traditionnelle vietnamienne. Construit dans les années 1960-70, le complexe comprend la pagode mais aussi une tour qui abrite des salles de classe et des dortoirs pour les moines et les nonnes. On peut y admirer des grandes sculptures de Bouddha ainsi que des sculptures d’animaux sacrés.

La pagode de l’Empereur de Jade

La pagode de l’Empereur de Jade a été construite en 1909 en l’honneur du Dieu Tao Ngoc Hoang ; c’est l’un des temples les plus éthérés de la ville. On peut y admirer d’exquises sculptures sur bois, un travail très élaboré sur le carrelage et des statues représentant toutes sortes de personnages fantasques et grotesques.

Prendre un café vietnamien

S’il ne fait aucun doute que ce sont les Français qui ont introduit le café au Vietnam, ce sont les Vietnamiens qui l’ont perfectionné pour lui donner un style unique. Le Ca phe, comme on l’appelle ici, est préparé en faisant couler de l’eau chaude sur des grains grossièrement moulus. De nombreux Vietnamiens dégustent leur ca phe avec du lait concentré sucré, une habitude qui doit son origine au fait que les Français n’arrivaient pas à se procurer facilement du lait frais. Dans les autres variétés que l’on peut trouver, il faut citer le café au yaourt, le café au jaune d’œuf et au lait condensé, et le café aux fruits. Il est préférable de le faire préparer dans un café spécialisé en ca phe vietnamien!

La tour financière Bitexco

 

Bien qu’au moment de sa construction la tour financière Bitexco était la plus haute tour du pays avec une hauteur de 262.5 mètres, elle ne se place plus aujourd’hui qu’en seconde position. Le pont d’observation est ouvert tous les jours. Il permet aux visiteurs de profiter d’une vue à 360 degrés sur Hô Chi Minh-Ville. Vous pouvez y aller seul ou vous joindre à une visite guidée.

Cliquez ici  pour réserver votre billet combiné pour la tour financière  Bitexco et l’Heineken Experience.

2 Jours à Hô Chi Minh-ville: Seconde journée

Les Tunnels de Củ Chi

Cu Chi Tunnels

Avant et durant la guerre du Vietnam, la guérilla communiste Viêt-cong a creusé un réseau de tunnels qui traversait une grande partie du pays et était destiné à venir en aide aux combattants nord-Vietnamiens. La construction de ce réseau a véritablement commencé dans les années 40, au moment de la guerre d’Indochine entre la France et le Vietnam, mais il a été considérablement étendu pendant la guerre du Vietnam. Les tunnels de Củ Chi sont situés dans le district de Cu Chi d’ Hô Chi Minh-Ville et constituent l’un des sites touristiques majeurs de la ville.

Ces tunnels étaient utilisés par les soldats pour héberger les troupes, transporter les moyens de communication et le ravitaillement, coordonner les attaques surprises, poser des pièges etc… Au fil du temps, ils se sont agrandis pour inclure des quartiers d’habitations, des cuisines, des usines de munitions, des abris contre les bombes, des hôpitaux, ainsi que des théâtres et des salles de musique pour le divertissement des troupes paysannes et de leurs familles. Au plus fort de la guerre, ces tunnels étaient littéralement le principal lieu de résidence de la plupart des Viêt-Congs.

Les armées américaine et australienne ont bien tenté de dégager ces tunnels en formant des petits soldats -surnommés rats de tunnels- à s’infiltrer dans ces souterrains à la recherche de pièges ou de soldats ennemis. Les forces américaines ont mené deux opérations destinées à détruire ces tunnels. Même si ces attaques ont réussi à chasser des milliers d’habitants des zones qu’elles ont bombardées, les troupes nord-vietnamiennes sont revenues. En 1968, les tunnels ont servi de bastion à l’offensive du Têt.

Aujourd’hui, il est possible de visiter la partie de tunnels de Củ Chi qui est située dans le parc du mémorial de guerre. Les visiteurs peuvent s’essayer à ramper dans ces tunnels même s’ils ont été agrandis par endroits, visiter les salles de conférences souterraines dans lesquelles les troupes planifiaient leurs pièges et leurs campagnes stratégiques, et même déguster un repas identique à ceux que les VC auraient mangés.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations et pour réserver une visite guidée dans les tunnels de Cu Chi. 

Le Delta du Mékong

Le Mékong, l’un des plus longs fleuves d’Asie du sud-est, rencontre l’océan au niveau du vaste delta du Mékong. C’est un véritable monde aquatique peuplé de fleuves, de marécages, d’îles, de marchés flottants, de villages, de rizières et d’une grande diversité biologique qui est vital pour l’économie vietnamienne car plus de la moitié du riz et du poisson du pays proviennent de cette région qui constitue véritablement le cœur agricole du Vietnam.

Le Delta du Mékong est un circuit d’une journée depuis la ville mais si vous disposez de plus de temps, je vous recommande vivement d’y séjourner un peu plus longtemps. C’est une halte excellente pour tous ceux qui voyagent entre le Cambodge et le Vietnam. Les villes les plus sympas à visiter sont My Tho, Can Tho, et Soc Trang. Les visiteurs viennent ici pour voir les impressionnants marchés flottants et les pagodes, les vergers locaux et les marchés aux fleurs.

Les touristes qui s’intéressent plus particulièrement aux éléments naturels pourraient être captivés par la réserve de la biosphère de Can Gio, un écosystème de zones humides, précieux pour ses riches forêts de mangroves et un site inscrit sur les listes du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations et pour réserver une visite guidée en petit groupe pour le Delta du Mékong. 

En cliquant sur ce lien, vous pouvez combiner la visite des tunnels du Cu Chi et la découverte du Delta du Mékong lors d’une journée d’excursion depuis Ho Chi Minh. 

Prendre un verre au Chill Skybar

Le Chill Skybar est l’une des boîtes de nuit les plus populaires de toute la ville. C’est un bar tendance et animé, qui attire une foule de personnes désireuses de voir et d’être vues. Situé au 25ème étage de l’AB Tower, le bar permet de profiter d’excellents points de vue sur la ville.

Les boissons peuvent être chères, mais le Chill Skybar propose un happy hour de 17:30 à 20:00 heures durant lequel de nombreuses boissons sont proposées à moitié prix. Si vous souhaitez réserver une table, il faut penser à réserver à l’avance car ce bar est très fréquenté et se remplit très vite.

Où séjourner à Hô Chi Minh-Ville

New World Saïgon Hotel

New World Saigon Hotel- 2 days in Ho Chi Minh

Durant mon séjour, j’ai séjourné au New World Saïgon Hotel, qui se trouve en face du parc du 23 septembre et juste à côté de plusieurs des sites touristiques majeurs de la ville. Cet hôtel contemporain 5 étoiles est l’endroit idéal pour un séjour à Hô Chi Minh-Ville. Les chambres sont spacieuses et chics, avec du mobilier et des salles de bain modernes.

Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations et pour consulter les tarifs en vigueur. 

Loin d’être une ville ennuyeuse d’Asie du sud-est, Hô Chi Minh-Ville est au contraire un endroit vivant et amusant, riche d’une histoire incroyable. De l’Empire Khmer à la colonisation française, des ravages de la guerre du Vietnam à nos jours, la ville traverse les épreuves du temps. Hô Chi Minh-Ville possède toujours quelque chose qui plaira à quelqu’un – l’architecture coloniale classique et les résidences de charme, la scène sociale étincelante, les nombreux bars à cocktails de la ville, ou l’histoire de la ville jusqu’au milieu du 20ème siècle. Hô Chi Minh-Ville et ses étendues naturelles environnantes sont des lieux qui devraient figurer sur la liste de tout le monde.

Sharing is caring!

Laisser un commentaire