Que faire à Kutná Hora, en République Tchèque.

things to do in Kutna Hora
Church of Saint Barbara

This post is also available in: Anglais

Kutna Hora est une ville qui se trouve en Bohême centrale, en République tchèque. La ville se trouve à l’est de Prague, à environ une heure de route. On la connait surtout pour sa cathédrale gothique, son ossuaire et son histoire minière. C’est un site inscrit sur les listes du patrimoine de l’UNESCO grâce au rôle majeur qu’elle a joué dans la croissance du pays et à ses joyaux architecturaux.

L’histoire de Kutna Hora

Kutna Hora fut d’abord une ville monastique au milieu du XIIème siècle à la suite de la fondation de l’Abbaye de Sedlec. Au 13ème siècle, des mineurs allemands commencèrent à extraire l’argent des montagnes se trouvant sur la propriété du monastère. Le nom de Kutna provient du terme allemand n Kutten, qui signifie redingote, ou de kutani, qui signifie mine en tchèque. Vers la fin du 13ème siècle, la cour Valaque y fit frapper le premier groschen de Prague car la ville était de la plus haute importance pour les souverains bohémiens du 13ème au 16ème siècle. Sous le règne du roi Wenceslas II, des experts en monnaie florentine vinrent d’Italie pour réformer le processus de frappe de la monnaie tchèque.

Kutna Hora – ainsi que le reste de la Bohème centrale, passa aux Habsbourg autrichiens au 16ème siècle et ce fut alors le début du déclin de la ville. Plusieurs mines furent inondées ce qui entraina l’effondrement de l’industrie minière. Vers la fin du XVIIIème siècle, les mines étaient en ruine et la ville s’appauvrit. Durant les guerres du 20ème siècle, la ville est passée dans différentes mains, devenant une partie de la Tchécoslovaquie après la seconde guerre mondiale et une partie de la république Tchèque après la dissolution des Etats soviétiques.

Comment se rendre à Kutna Hora depuis Prague

Il existe plusieurs façons de se rendre à Kutna Hora. Si vous possédez une voiture, il ne faut qu’une heure pour s’y rendre depuis Prague. En train, des navettes régulières relient Prague à la gare centrale de Kutna Hora qui se trouve à 4 km du centre-ville. De là, vous pourrez prendre un train local. Il y a toujours un train qui part dès l’arrivée de celui en provenance de Prague. Durant votre séjour à Prague, assurez-vous de prendre un billet pour Kutná Hora město ce qui vous évitera de perdre du temps à acheter un second ticket une fois arrivé à la gare centrale. Si jamais vous ratiez le train local, vous pourrez toujours prendre le bus no 1 qui vous mènera jusqu’au centre-ville. En train, il faut une heure pour relier Prague à la gare centrale puis six minutes jusqu’au centre-ville.

Il existe également une navette de bus qui relie Prague à Kutna Hora. Le trajet dure environ une heure et quarante minutes et vous mène directement au centre-ville.

Que faire à Kutna Hora

L’église St Barbe

Kutna Hora est relativement célèbre pour son incroyable église Sainte Barbe, située en plein cœur de la vieille ville. Sainte Barbeest la patronne des mineurs, et cela explique donc le choix qui a été fait de faire d’elle la patronne de la cathédrale locale. Avec ses contreforts volants exceptionnels et son toit à trois tentes, cette église est l’une des cathédrales gothiques d’Europe les plus importantes et certainement l’une des plus singulière. Elle a été fondée dans les années 1380 par les propriétaires de la mine, qui souhaitaient affirmer leur indépendance vis-à-vis du monastère local de Sedlec et, sans doute également, rivaliser avec la célèbre cathédrale St Vitus de Prague. Les vitraux intérieurs, par le moyen des mineurs, des techniques de frappe et les armoiries qui ornent les nombreuses fenêtres,  reflètent le noyau industriel de la ville.

L’église de l’Assomption et de Saint Jean Baptiste

L’église de l’Assomption de Notre Dame et de Saint Jean Baptiste est située dans le complexe du monastère et de l’ossuaire de Sedlec. La cathédrale a été construite entre la fin du 13ème siècle et le début du 14ème, et est un mélange de styles architecturaux gothiques français et allemand.A la suite de l’invasion Hussite du 15ème siècle, la cathédrale était en ruine. L’ordre Cistercien demanda alors qu’elle soit restaurée, ce qui fut fait au cours des 17ème et 18ème siècles, périodes au cours desquelles l’architecte a ajouté quelques éléments uniques. Jan Blažej Santini-Aichel ajouta quelques éléments baroques-gothiques et incorpora un escalier en porte-à-faux qui est aujourd’hui connu comme voûte plate bohème. L’église fonctionne comme une église catholique romaine. Elle abrite une collection d’art importante ainsi que le plus vieil ostensoir gothique préservé du monde. Il est utilisé pour l’adoration catholique.

Church of the Assumption of Our Lady and Saint John the Baptist - Things to do in Kutna Hora
Eglise de l’Assomption de Notre Dame et de St Jean Baptiste

L’ossuaire Sedlec

L’ossuaire Sedlec, aussi célèbre que la chapelle funéraire de tous les saints, constitue avec l’église de l’Ascension de Notre Dame et de St Jean Baptiste, le reste de l’ancien monastère cistercien. Il s’agit d’un charnier sur deux étages construit au 14ème siècle. Au 13ème siècle, l’argile de Jérusalem était dispersée sur le sol du cimetière, ce qui en faisait la plus ancienne terre sainte d’Europe centrale et l’un des lieux d’inhumation les plus désirés. Près de 30 000 personnes furent enterrés ici durant la peste puis environ 10 000 durant la guerre hussite. Au début du 15ème siècle, l’ordre construit une église au beau milieu du cimetière, ajoutant une chapelle inférieure destinée à servir d’ossuaire. Durant le 16ème siècle, on demanda à un moine aveugle d’exhumer les squelettes et de donner un sens aux piles d’os déterrées. Le résultat que nous pouvons observer aujourd’hui, s’est produit au cours du 18ème siècle lorsque la famille royale a loué les services d’un sculpteur sur bois pour mettre de l’ordre dans les piles restantes. L’ossuaire de Sedlec est l’un des sites touristiques les plus populaires de tout le pays.

La cours Italienne

La cours Italienne est l’ancien palais royal et le siège de la monnaie centrale. Le bâtiment d’origine, une forteresse du 13ème siècle, a été adapté à la frappe de la monnaie par le roi Wenceslas II durant le 14ème siècle mais c’est Wenceslas IV qui l’a tranformé pour l’adapter aux exigences que requiert une résidence royale.  La réforme de la frappe de la monnaie, au 13ème siècle, a engendré la fermeture de plusieurs autres hôtels des monnaies dans le pays ainsi que l’arrivée d’experts en monnaie florentine qui ont aidé le roi à créer le groschen de Prague, devenue par la suite la monnaie la plus forte d’Europe. Au cours des siècles suivants, plusieurs évènements politiques tchèques importants ont eu lieu ici comme par exemple le décret de Kutna Hora, puis le royaume a peu à peu décliné. Vers la fin du 19ème siècle, une restauration a redonné à la cours italienne sa gloire d’antan. Aujourd’hui, la cours Italienne est à la fois l’hôtel de ville et le centre administratif du gouvernement. Les visiteurs peuvent effectuer deux visites différentes : l’une présente le processus de frappe de la monnaie et l’industrie de l’argent à Kutna Hora tandis que l’autre s’intéresse au chemin de la famille royale.

Italian court
La cour Italienne

La fontaine gothique en pierre

La fontaine gothique en pierre se trouve en plein centre de la place Rejsek du côté ouest de la vieille ville. Elle fut construite vers la fin du 15ème siècle, comme solution au manque d’eau potable dans la ville résultant de l’activité minière perturbatrice et envahissante dans la région. La solution trouvée consistait à acheminer l’eau depuis une source voisine jusqu’à la fontaine, dans laquelle les résidents pouvaient avoir accès à de l’eau potable.  La structure était à l’origine couverte, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui, et elle a fourni de l’eau à la ville jusque dans les années 1890.

Gothic Stone Fountain - things to do in Kutna Hora
La fontaine gothique en pierre

Le musée du chocolat

Le musée du chocolat est minuscule et pittoresque mais il mérite vraiment une visite même si vous n’aimez pas le chocolat. Selon la légende, le chocolatier à l’origine du succès international de la marque Lidka a toujours refusé de donner son secret de fabrication aux communistes et a fui le pays. Les locaux ont essayé sans succès de reproduire son chocolat et le magasin et l’usine ont fermé en 1993. Le musée abrite une partie de ses moules et de ses outils de fabrication. Aujourd’hui, on trouve désormais une nouvelle chocolaterie et il est donc possible d’en apprendre un peu plus sur l’histoire de la marque originale. On peut également voir le processus de fabrication du chocolat et même s’y essayer soi-même.

Le musée tchèque de l’argent et la mine d’argent médiévale

Le musée tchèque de l’argent et la mine d’argent médiévale sont situés à Hradek, ou petit-château (qui n’est pas si petit). Il offre un aperçu vraiment unique de ce que fut la riche industrie de Kutna Hora autrefois. Le château fut construit au 13ème siècle à l’image d’une petite forteresse puis agrandi par le magistrat royal au cours du 15ème siècle. Il fut endommagé par la guerre hussite mais a été restauré (puis ré-agrandi) au cours du 17ème siècle. Hradek se trouve sur le site de l’ancien séminaire jésuite de Kutna Hora, dissous à la fin du 18ème siècle. En 1950, un musée minier avait ouvert ses portes puis fermé en 1970. Dans les années 1990, il fut restauré et a de nouveau ouvert ses portes en 1996. Le musée est l’une des collections les plus complètes d’artefacts miniers, de pièces archéologiques et numismatiques ainsi que de collections d’art et de géologie.

Ici, deux visites différentes sont proposées. La première retrace l’histoire et le développement de Kutna Hora en tant que centre de l’industrie minière en Europe centrale(“la ville d’argent”, tandis que la seconde se penche principalement sur le processus minier lui-même (“Le voyage de l’argent”). Nous avons choisi la seconde visite et cela nous a menés sous terre, dans les anciens tunnels. Nous nous sommes perfectionnés sur les méthodes d’exploitation minière au moyen-âge, sur le processus d’exploitation minier et les techniques de frappe de la monnaie, puis nous sommes passés sur les anciennes sections  de la mine. De retour à la surface de la terre, nous avons visité une réplique du village des mineurs.

Se perdre dans les ruelles de Kutna Hora

Comme dans la plupart des vieilles villes d’Europe centrale et occidentale, le centre historique de Kutna Hora ne doit pas être négligé. De belles ruelles pavées serpentent à travers la vieille ville et des bâtiments colorés abritent de charmants pubs, restaurants ou habitations. Par une belle journée ensoleillée, les tables et les chaises débordent des devantures ; Ne ratez surtout pas les ruelles de Kutna Hora!

Où se restaurer à Kutna Hora

Restaurace V Ruthardce

Nous avons déjeuné au Restaurace V Ruthardce, situé dans la vieille ville, près de la tour St James. Ce lieu est considéré comme l’un des meilleurs restaurants de Kutna Hora, et l’accent est vraiment mis sur une bonne cuisine préparée avec amour. Nous avons pris place dans le jardin, un espace ombragé avec des grandes tables communes ou de plus petites et plus intimistes sous les arbres. L’intérieur du restaurant est plutôt classique et ancien avec une grande cheminée et de lourdes tables en bois. Ici, la nourriture est un véritable régal et il ne fait aucun doute que les propriétaires ont à cœur de rendre cette expérience la plus délicieuse possible. J’ai opté pour du poisson frais, qui était vraiment délicieux. Le menu de boisson propose de la bière tchèque ou des boissons gazeuses. Les prix sont raisonnables ce qui en fait un endroit idéal pour le déjeuner ou le diner.

Factory, un Bistro Café Bar

Nous avons diné à Factory, un café bistro bar situé en plein centre de la ville. Il s’agit d’un bar dans lequel on peut trouver des pizzas, des pâtes ou des hamburgers. J’ai opté pour un burger accompagné de frites épaisses et croustillantes et d’une salade de choux. On sert également ici des pizzas à la napolitaine (croûte mince et croustillante) et des pâtes al dente. Factory est un très bon choix pour un déjeuner ou un diner facile, pas cher et délicieux.

Où séjourner à Kutna Hora

Nous avons passé la nuit à l’Hotel Mědínek Old Town, un hôtel possédant 52 chambres et idéal pour les touristes, les familles ou les voyageurs d’affaire. Les chambres sont spacieuses et bien aménagées avec des meubles confortables et de belles vues sur le centre-ville.

Kutna Hora est un excellent ajout à l’itinéraire en république tchèque. C’est une superbe excursion d’une journée depuis Prague et un bon endroit pour passer une nuit lorsqu’on décide de visiter la région de la Bohème centrale environnante. Je vous recommande de venir ici pour en apprendre davantage sur son patrimoine unique et son architecture passionnante!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.