Ce qu’il faut faire à Tzoumerka, dans la région d’Epire, en Grèce

This post is also available in: Anglais

Au nord-ouest de la Grèce, dans la région d’Ioannina, vous trouverez une chaîne de montagnes appelée Tzoumerka. C’est une région à la beauté naturelle spectaculaire qui n’a pas encore été touchée par le tourisme de masse.

7 activités amusantes à faire à Tzoumerka, Epire

1. Découvrir les magnifiques villages

Ceux que l’on appelle Athamanes vivent depuis des siècles dans les rudes mais néanmoins magnifiques villages des montagnes de Tzoumerka. En fait, on les trouve ici depuis les années 1500, date à laquelle ils ont fui le régime oppressif des Ottomans. Ces villages sont remplis de maisons traditionnelles en pierre avec des vues sur les montagnes à couper le souffle. Il vous suffira de visiter certains de ces villages sauvages et accidentés pour en être certain !

Vourgareli

Ce village verdoyant se trouve sur les pentes de la montagne Tzoumerka, à une altitude de 800 mètres. C’est la porte d’entrée du parc national de Tzoumerka, et de nombreux chemins de randonnée partent de ce village vers la forêt. Mais il n’y a pas que la randonnée ; ce village est connu pour le rôle important qu’il a joué durant la révolution grecque et la guerre civile. Ses maisons en pierre, son église rouge datant du 13ème siècle, sa place de village avec sa fontaine traditionnelle valent tous la peine d’être visités tout comme le monastère Saint-Georges et le pont Megali Vrysi  qui se trouvent également ici.

Si vous cherchez un endroit sympa où déjeuner, rendez-vous à la taverne de Gefyra (Gefira) avant ou après votre visite ou votre randonnée. Vous pourrez y déguster une cuisine traditionnelle grecque. C’est ici que mangent les locaux, cela veut forcément dire que ce sera bon !

Syrrako

C’est le village natal de nombreuses personnalités du 19ème siècle dont le Premier ministre I. Kolettis et l’écrivain/poète Kostas Krystallis. Ce ravissant village ancien, avec ses maisons de pierre aux volets bleus emblématiques, ses fontaines, ses moulins à eau, ses églises et ses ponts voutés est un véritable régal à découvrir. Lors de votre visite, ne manquez surtout pas le moulin à eau traditionnel, la célèbre fontaine de Goyra  et le musée d’art folklorique. Si le temps vous le permet, faite la randonnée de 3 kilomètres qui passe à travers la gorge de Chrousia et qui mène au village de Kalarrites ; Sinon, remontez dans votre véhicule et faites le trajet de 24 kilomètres par la route.

Kalarrites

Également orthographié Kalarrytes, ce joli village aroumain est constitué de maisons de pierre protégées et se trouve à une altitude de 1120 mètres. C’est la localité de naissance des marchands et des orfèvres qui, au cours des 18ème et 19ème siècles, sont devenus des artisans qualifiés dans toute l’Europe. Les visiteurs peuvent découvrir ce patrimoine au musée de l’orfèvrerie ou visiter le musée d’art folklorique qui se trouve à la maison Golfinopoulos.

 

Si vous souhaitez boire un verre ou manger quelque chose il faut absolument vous rendre à la taverne traditionnelle Nalopleon Zaglis qui offre une vue imprenable sur les montagnes. Vous serez accueilli par un couple sympa qui dirige d’ailleurs la maison d’hôte portant le même nom. Plutôt que de vous proposer un menu, on vous indiquera ce qui est frais en cuisine afin d’être certain d’obtenir un plat cuisiné avec amour et qui ne coûte pas un bras!

2. Voir les cascades de Katarraktis

Depuis le village de Katarraktis, si vous suivez le sentier sur 5 kilomètres en traversant les ponts pittoresques, vous arriverez sur les impressionnantes cascades jumelles du même nom. Les chutes sont particulièrement spectaculaires entre les mois d’octobre et de juin car en été elles s’assèchent. Il faut donc bien calculer sa date de venue si l’on veut pouvoir admirer les plus hautes chutes du pays, situées à 1360 mètres d’altitude. La cascade nord, bien qu’étant la plus petite des deux avec 87 mètres, est la plus impressionnante en raison du volume d’eau qui s’écoule sur la roche. La cascade sud, elle, atteint 100 mètres. Malheureusement, au moment de notre venue les chutes étaient gelées et nous n’avons pas pu en profiter pleinement.

3. Le monastère de Kipina

Kipina Monastery

Construit en plein cœur de la montagne, ce monastère sacré et âgé de plus de 800 ans est l’un des plus impressionnants de tout le pays, pas seulement en raison de son esthétisme mais également à cause de son histoire. Construit au 13ème siècle, le monastère de Kipina a servi à la fois de bâtiment religieux mais aussi d’école secrète durant l’occupation turque et d’arsenal durant la révolution grecque.

 

Aujourd’hui, le monastère n’est plus habité. Si vous souhaitez en voir l’intérieur, il faut aller chercher la clé au café du village de Kipina. Une fois que vous aurez obtenu le précieux sésame, vous pourrez vous promener et visiter la grotte aux stalactites, faire un tour dans les cellules des moines, admirer les meubles et les tapisseries faites à la main tout en vous extasiant sur les fresques inestimables et les vues à couper le souffle.

4. Randonner à Rema Marks

Rema Marks

Cet itinéraire de randonnée est un site idéal pour admirer le travail de Mère Nature dans un endroit encore relativement méconnu et également surnommé Le ruisseau du Paradis. En partant du village de Theodoriana, vous marcherez à travers les forêts de sapins pour atteindre le ruisseau et ses petites chutes d’eau formant de pittoresques piscines vertes, parfaites pour se rafraîchir un beau jour d’été tout en profitant des sons de la nature avec le chant des oiseaux et l’eau courante.

 

5. Voir les cascades de Souda

Souda Waterfalls

Ne manquez surtout pas l’impressionnante double chute de Souda qui se forme à partir de la rivière Aspri Goura. Connue également sous le nom Cascade Theodoriana, cette chute haute de 25 mètres se trouve dans le parc national de Peristeri et Arahthos, juste à l’extérieur du village de  Theodoriana.

 

Vous pouvez atteindre ces cascades soit en marchant pendant 30 à 40 minutes sur un sentier pittoresque partant du village, soit en conduisant pendant environ 10 minutes sur un chemin de terre. N’oubliez pas de prendre votre maillot de bain pour faire un petit plongeon et découvrir la puissance de l’eau!

6. Visiter la plage de la rivière Acheloos et le pont suspendu de Glystra

Acheloos River Beach & Glystra Suspension Bridge

Inutile d’être près de la mer pour passer un peu de temps sur une plage – dirigez-vous vers la plage de la rivière Acheloos juste à côté du village d’Athamanio et amusez-vous à enfoncer vos orteils dans le sable en plein milieu de magnifiques pics montagneux !

On trouve quelques zones de sable et de galets des deux côtés de la rivière ainsi qu’un pont suspendu vraiment très sympa et nommé Glystra – Golfari. Il relie les deux rives pour que vous n’ayez pas besoin de ramer bien que plonger dans les eaux cristallines vous permette de vous débarrasser du sable sur la peau ! Gardez vos chaussures de randonnées aux pieds plutôt que des tongs car la plage n’est pas l’endroit le plus simple à atteindre mais c’est une telle récompense !

7. Faire de l’équitation au centre équestre d’Arachthos

Arachthos Riding School

Chevauchez le long de la rivière Arachthos et à travers les platanes, tout en admirant la campagne époustouflante avec les montagnes Tzoumerka en toile de fond. Quel que soit votre niveau en équitation, des visites guidées sont proposées pour toute la famille, avec un cheval et un parcours adaptés à chaque cavalier.

 

Où séjourner à Tzoumerka

Séjournez au sommet des montagnes dans l’incroyablement beau Rouista Tzoumerka Resort qui se trouve dans le village de Vourgareli à l’entrée du parc national de Tzoumerka. De nombreux sentiers de randonnée    partent d’un point proche de cette station et la place principale du village, avec sa fontaine traditionnelle est également jute à côté. Complètement entouré de sapins, ce complexe de bâtiments traditionnels en pierre vous permet de profiter de la beauté sauvage de la région tout en bénéficiant de tous les avantages d’un confort moderne.

Durant mon séjour, j’ai pu bénéficier d’une incroyable suite junior avec une baignoire-jacuzzi, une cheminée et une machine expresso. Toutefois vous serez aussi à l’aise dans l’une des chambres doubles standard sans faire exploser votre budget. Toutes les chambres sont équipées d’une télévision à écran plat, du Wi-Fi, d’un mini bar, d’un chauffage et d’une climatisation à commande indépendante, d’un sèche-cheveux, d’un peignoir, de pantoufles et d’articles de toilette gratuits afin que vous puissiez vraiment vous relaxer après une journée passée dans la nature !

Le complexe met également à disposition un grand salon commun avec des canapés confortables, une cheminée et une grande quantité de livres et de jeux de société – parfait pour cocooner après une dure mais agréable journée de randonnée et si vous ne voulez pas retourner dans l’isolement de votre chambre.

Comment se rendre à Vourgareli, le village central de Tzoumerka

Depuis Athènes

En prenant la nouvelle autoroute Egnatia, Vourgareli ne se trouve qu’à 4 heures d’Athènes. Si vous arrivez à Athènes par avion, il est possible de réduire le temps de trajet en prenant un vol direct d’Athènes à Ioannina. La durée du trajet entre Ioannina et le village de Vourgareli est de deux heures

Si vous n’êtes pas pressé, vous pouvez prendre les transports en commun. Un bus interurbain fait une navette plusieurs fois par jour d’Athènes à la ville d’Arta qui se trouve à une heure du village de Vourgareli. Cela donne un temps de trajet d’environ 6 à 7 heures

Depuis Thessalonique

Si vous arrivez à Thessalonique par avion, le village de Vourgareli se trouve à environ 4.5 heures de route. Des transports publics sont également disponibles de Thessalonique à Arta. Le bus Intercity possède deux navettes directes par jour et met un peu plus de 5 heures pour atteindre Arta. Ensuite il faut compter encore une heure pour atteindre Vourgareli

Epirus Adventures organise de superbes excursions d’une journée en Jeep dans la région. 

Se rendre à Tzoumerka n’est peut-être pas la chose la plus aisée au monde, surtout si vous ne conduisez pas, mais nous savons tous que les meilleurs endroits, les plus gratifiants, sont ceux qui demandent du temps et des efforts. Alors faites vos bagages et partez vivre la magie des montagnes, vous ne regretterez pas!

Ce voyage était organisé par  Epirus travel en collaboration avec  Travel Bloggers Greece

Sharing is caring!

Laisser un commentaire