Que faire à Zagorohoria, Epire, Grèce

This post is also available in: Anglais

Cette région un peu moins connue et également nommée Zagori, se trouve au nord-est de la Grèce. Avec ses 1000 km2 de montagnes, de canyons et de pittoresques villages en pierre, c’est un véritable paradis pour les randonneurs. Voici une liste de choses à ne surtout pas manquer lors de votre visite, que vous y veniez en couple ou en famille.

10 activités à faire à Zagorohoria Grèce

1. Suivre le fleuve Voïdomatis depuis Aristi

Le fleuve Voïdomatis, un affluent de la rivière Aoos, coule sur près de 15 km en aval des vieux ponts et des villages pittoresques. Aristi est le premier des villages dans lequel on peut explorer les eaux cristallines de la rivière; les vieux ponts enjambent le fleuve et des platanes bordent les rives. Passez un peu de temps ici pour prendre des photos et profiter de cet environnement puis suivez la rivière soit à pied en arpentant le sentier (le village de Klidoni se trouve à environ deux heures de marche), soit par voie fluviale en participant à une activité de rafting ou de kayak pour lesquelles le village est réputé, soit encore en louant une voiture pour vous rendre jusqu’au village suivant.

2. Faire du rafting sur le Voïdomatis avec Trekking Hellas Ioannina

Vous êtes prêt à découvrir le parc national du Vikos-Aoos sous un autre angle? Passez trois heures à pagayer sur les eaux cristallines des fleuves Voïdomatis et Aoos à l’ombre des platanes qui bordent les fleuves et en passant devant les sites les plus emblématiques du parc comme par exemple le monastère d’Agio Anargyroi ou encore la chute d’eau artificielle du pont en pierre de Klidonia. Tout au long de l’année, le rafting avec Trekking Hellas Ioannina est une activité amusante pour toute la famille. Aucune connaissance préalable n’est requise car à votre arrivée, un briefing complet vous sera fait par un guide Anglophone.

3. Kolymbithres de Papigo

Vous trouverez ces bassins sculptés dans le calcaire et remplis d’une eau bleue/verte près de Megalo Papigo, juste à côté de la route sinueuse qui mène à Aristi. Assurez-vous d’avoir pris avec vous votre maillot de bain car vous ne pourrez pas résister à la tentation de plonger dans ces piscines naturelles si vous venez ici en été.

 

Vous pourrez également faire une randonnée en amont des piscines pour admirer d’autres formations rocheuses intéressantes. N’oubliez surtout pas votre appareil photo!

4. Visiter le pont de Kalogeriko

Visit Kalogeriko Bridge

Autrefois connu sous le nom de pont Plakida, cet ancien pont est célèbre grâce à ses trois voûtes. Il se situe juste à la sortie du village de Kipoi. C’est un véritable spectacle pour les amateurs d’architecture et les photographes car vu d’en haut, il ressemble un peu à une chenille en raison de ses rebords crantés.

Il fut construit en 1814 sur la demande du monastère du prophète Elias/Kalogeriko selon la technique traditionnelle des hauts voltigeurs. Il était destiné à remplacer un vieux pont en bois. Aujourd’hui le pont Plakida / Kalogeriko reste un monument qu’il ne faut pas manquer car c’est l’un des rares ponts à trois voûtes au monde.

5. Randonner vers le lac Dragon

L’époustouflant lac alpin du Dragon, aussi appelé Drakolimni se situe à 2000 mètres d’altitude, sous le pic de Ploskos en plein milieu d’un glacier aux allures de cratère et au bord d’une falaise. Vous pourrez vous y baigner. Cette randonnée peut se faire en une journée, que vous fassiez l’aller-retour depuis le village de Mikro Papingo ou la randonnée linéaire et bien balisée de Papingo à Astraka puis Drakolimni et Konitsa. Toutefois, il est possible de rendre cette randonnée moins fatigante en passant la nuit au refuge d’Astraka. Si vous avez opté pour la rando d’une journée, partez tôt pour ne pas finir à la nuit tombée car il faut compter environ 9 heures de marche.

6. Randonner dans les gorges de Vikos

Avec une profondeur atteignant 2950 mètres au point le plus éloigné, les gorges de Vikos sont classées comme les gorges les plus profondes au monde par le livre Guinness des records.  Elles font partie du parc national de Vikos-Aoos et abritent plus de 1800 espèces végétales. Il existe de nombreux points d’entrée le long des 12.5 km de randonnée qui longent la gorge mais le meilleur d’entre eux se trouve incontestablement au village de Monedendri. La sortie se fait au village de Vikos ou à celui de Papigo situé un peu plus loin. Il est préférable de diviser cette rando en plusieurs trajets si l’on veut profiter pleinement de cet environnement sans se presser car parcourir la totalité de la gorge nécessite plus de 12 heures de marche.

7. Parcourir des villages splendides

Zagorohoria ne se résume pas seulement à la randonnée et à sa beauté naturelle – 46 villages de pierre parsemés sur le flanc vert de la montagne de Pindus n’attendent que vous pour les découvrir. Voici quelques-uns des plus beaux villages traditionnels que vous pourrez visiter; ils sont pratiquement restés intacts depuis le 19ème siècle.

Megalo Papigo & Mikro Papigo

Megalo Papigo village et Mikro Papigo – que l’on peut traduire respectivement par grand/petit ou supérieur/inférieur – sont deux des villages les plus populaires de la région. Ils sont situés à 960 mètres d’altitude dans le parc national de Vikos-Aoos. Trois kilomètres les séparent et ils sont reliés par une route et un chemin de randonnée qui passe par deux petits lacs.

 

Kipi

Le village traditionnel de Kipi (alias Kipoi) est l’un des plus anciens de la région et c’est devenu un véritable portail d’entrée pour tous les sports de montagne extrêmes et le tourisme alternatif. Il est traversé par deux rivières, la Vikakis et la Bagiotikos ce qui garantit aux amoureux de la nature qu’ils seront ici dans leur élément! Depuis votre position à 800 mètres de hauteur, promenez-vous dans les ruelles pavées en admirant les maisons de pierre pittoresques, visitez l’église Saint-Nicolas et le musée folklorique d’ Agapios Tolis avant de decider quel moyen vous allez employer pour faire monter votre taux d’adrénaline: rafting, canyoning, alpinisme ou plus simplement randonnée entre les différents villages

Vikos

Situé aux abords des gorges de Vikos à 770 mètres au-dessus du niveau de la mer, le village de Vikos (également connu sous le nom de Vitsiko) offre les meilleures vues sur les gorges. C’est un véritable havre pour les randonneurs qui souhaitent les explorer. D’ailleurs, de nombreux sentiers pédestres relient le village à celles-ci, vous permettant de profiter des plus belles vues sur les lieux. Pour une promenade facile, il suffit de suivre le chemin pendant environ 20 minutes en descendant jusqu’à la source de la rivière Voidomatis.

Aristi

Le village traditionnel d’Aristi est une destination touristique très populaire situé dans la réserve naturelle de Vikos-Aoos. Il est traversé par le fleuve Voïdomatis. En plein coeur du village, sur la place centrale, vous ferez face à l’église de l’Assomption de la Vierge Marie et son haut clocher. Elle est entourée de cafés pittoresques dans lesquels vous pourrez déguster les traditionnelles tartes épirotes garnies de fromage, de viande ou de légumes. Depuis cette place, partent de nombreuses rues étroites et pittoresques dans lesquelles vous pourrez faire du lèche-vitrine d’art populaire avant d’admirer le manoir Stamatis. Si vous disposez d’un peu de temps, visitez le monastère de la Vierge Marie Spiliotissa datant du XVIe siècle ou bien partez à l’aventure en rafting ou en kayak, des activités fluviales disponibles au départ de ce merveilleux village.

8. Visiter le pont Kokkori

Les photographes et les amateurs d’architecture voudront sans aucun doute faire une halte à cet étonnamment pittoresque pont de pierre datant du 18ème siècle et qui enjambe deux falaises abruptes sur la route reliant Kalapaki à Kipoi.

Suivez le sentier et admirez la vue en prenant des photos depuis la rive, grimpez au sommet de cet ancien pont datant des années 1750 et, si vous venez en plein été, descendez sur le lit asséché de la rivière pour profiter d’une autre perspective de cette ancienne pièce architecturale.

9. Café & pâtisserie au café Koukounari de Papigko

Dans le charmant village de Papigko, vous pourrez vous régaler avec de délicieuses tartes et desserts traditionnels riches en calories mais que vous aurez largement mérité au regard de toutes les activités effectuées. Avec sa terrasse ombragée par les vignes en été et sa cheminée en hiver, le café Koukounari est idéal quelle que soit l’époque de l’année. C’est un lieu familial qui possède un couple de chiens accueillants et qui réussit à allier le confort du monde moderne à l’esthétisme d’une époque révolue. C’est vraiment un très bel endroit où reposer vos jambes en dégustant un café chaud ou froid, et pour prendre le temps de planifier ce que vous allez faire ensuite.

10. Manger au restaurant Montaza d’Aspragelloi

Sur la place principale du village d’Aspragelloi, vous allez trouver le café-restaurant Montaza un endroit idéal pour vous initier à la savoureuse gastronomie locale. Le propriétaire, Giannis Tsaparis a transformé sa boutique familiale en restaurant et l’a baptisé Montaza en honneur à son grand-père qui possédait une boutique du même nom au Caire. Nous avons eu la chance de déguster un savoureux repas composé d’une salade, d’une soupe au potiron, de tartes traditionnelles et des côtelettes d’agneau grillé.

A l’inverse d’îles grecques plus emblématiques, la région de Zagori n’est pas mentionnée sur la liste des lieux à visiter pour les touristes. Toutefois, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas vous empresser de réserver des billets pour découvrir cette étonnante région du nord de la Grèce. Si vous êtes un fan de mère nature, vous ne serez pas déçu!

Sharing is caring!

Laisser un commentaire